d06

Portraits et Témoignages

La communauté place la personne au centre de ses préoccupations. Elle cherche à faire de cela une priorité à travers les actions qu’elle mène.

«Mon travail c’est de recevoir et de donner»
H., compagnon.

«Je m’investis autour, au sein de la communauté : collège des compagnons, comité de développement et des finances, conseil communautaire ; et dans le collectif du festival… Ça me permet de m’épanouir, de servir à quelque chose et de faire avancer les choses.»
Jacques, compagnon.

«Emmaüs m’a apporté une famille, des amis, tout ce dont un être humain normal a besoin.»
V., compagne.

«Ici, pour moi, c’est unique. Au niveau de la tolérance, chez les responsables surtout, il y a beaucoup de compréhension et pas de jugement.»
L., compagnon.

«L’accueil et la vie à la communauté sont une réelle richesse au quotidien. La diversité permet une meilleure compréhension de l’autre. Les personnes accueillies ne sont pas inférieures à nous ; c’est ici qu’on retrouve une vraie humanité. J’apprends tous les jours grâce à eux et l’échange est réciproque.» – Evelyn, salariée.

«Je suis là parce que ma situation m’oblige à être là. C’est pour moi un tremplin, un moment.»
Yacine, compagnon.

«Je me retrouve dans l’esprit de l’Abbé Pierre, dans ces valeurs là…»
M., compagnon.

«Grâce à la communauté j’ai arrêté l’alcool, car avant, dehors, je buvais beaucoup.»
A., compagnon.

«Je suis bien là où je suis, si on me change de poste je change de communauté !»
G., compagnon.

«J’ai grandi, je me suis calmé. Ça m’a apporté l’expérience du travail où je suis autonome sur un lieu que je gère tout seul.»

F., compagnon.

«Moi, Emmaüs m’a permis de me soigner, de me poser.»
S., compagnon.

«Maintenant, je suis plus forte mais aussi plus sensible aux choses et aux gens. Je ne peux plus dire «je m’en fiche».»

I., compagne.

communaute-emmaus-tarn-garonne

volontariat-emmaus-tarn-garonne

action-solidaire-tarn-garonne

economie-solidaire-tarn-garonne